Articles

Être une marque activiste : une stratégie qui n’améliore ni les attitudes ni les comportements des clients !

Une stratégie d’activisme (i.e., prendre position publiquement sur des sujets sociétaux clivants) permet-elle d’améliorer l’attitude et les intentions d’achat des consommateurs ?

Intégrer les réseaux sociaux à la stratégie marketing : les quatre temps de la maturité relationnelle des marques

En dépit du potentiel de performance marketing qu’offrent les médias sociaux aux entreprises, il n’existe pas aujourd’hui de définition claire, ni de cadre global pour guider l’intégration des médias sociaux dans les stratégies marketing.

Tétraclasse appliqué aux relations commerciales B2B

Est-il possible de classer les éléments de performance relationnelle (i.e. les éléments qui contribuent à construire une bonne qualité relationnelle) selon la logique Tétraclasse ?

Quels sont les bénéfices relationnels que les clients retirent en restant fidèles à une marque ?

De très nombreuses recherches ont examiné cette question et l’enjeu de l’article est de montrer quels sont les bénéfices relationnels qui ont le plus d’effet sur la fidélité du client et quel en est le mécanisme sous-jacent.

L’interaction sur les points de contacts et son effet sur les comportements non transactionnels et les revenus générés par les clients

Quelle est l’influence simultanée des différents points de contact clients sur la participation du client, ses actions de bouche à oreille, sa profitabilité à court terme et sa valeur client ?

Surmonter la vulnérabilité du client par un meilleur design de son parcours ?

Qu’est-ce qu’un client vulnérable ? Quelles sont les causes et les conséquences de cette vulnérabilité ? A quelle occasion apparaît-elle ? Comment l’atténuer ou la prévenir ?

Les consommateurs emprutent-ils les mêmes parcours client lorsqu’il s’agit d’acheter un produit utilitaire vs. hédonique ?

Qu’en est-il également du type de produits (hédonique vs. utilitaire) ? Les canaux utilisés diffèrent-ils ? Les canaux utilisés influencent-ils la conversion en fonction du type de produit considéré ?

Faut-il abandonner la religion du parcours client « sans couture » ?

À l’opposé des parcours « fluides » vantés par les spécialistes de l’expérience client, peut-on concevoir des parcours « prenants », riches d’aventures, de surprises, de discontinuités et de découvertes. Par ailleurs, quand privilégier tel ou tel type de parcours (« fluides » vs. « prenants »), à quel moment déclencher l’achat (« au début » vs. « plus tard ») et comment combiner ces deux logiques ?

Comment satisfaire un client par une expérience omnicanale sans couture?

La distribution omnicanale contient de nombreux leviers marketing à définir et à gérer. Lorsqu’on construit une expérience client omnicanale, quels sont les leviers importants pour la satisfaction du client ?

Expérience client et laboratoires pharmaceutiques

1 2 3 4 9